NC : Etats membres commis pour intégrer le RSS dans tous les réseaux principaux d’infrastructure routière



NC :  Etats membres commis pour intégrer le RSS dans tous les réseaux principaux d’infrastructure routière

Les Etats membres du nord de couloir, à leur poursuite de faciliter le commerce et le transport pour faire au couloir du nord un couloir intelligent, avaient instruit l’autorité du nord de coordination de transit et de transport de couloir (NCTTCA) Lire la suitepour concevoir et mettre en application un projet visé en établissant les stations de bord de la route (RSS) le long du couloir du nord pour limiter le fléau de la perte des vies et de cargaison (et le détournement des marchandises), augmentez la sécurité et santé de route.

À cet égard, une étude a été entreprise en vue de l’identification et des interventions évaluantes qui faciliteront l’investissement dans la construction des RSS comme manière de soutenir le transport rentable, fiable et sûr du fret et les personnes dans l’Afrique de l’Est et au-delà. Les recommandations de l’étude sont maintenant prêtes pour l’exécution.

Les critères utilisés pour la sélection de l’emplacement des stations de bord de la route sont ;

  • Traffic Volume
  • Average driving speeds over sections of the Corridor
  • Location aspects including proximity to key junctions on the corridor and the network
  • Economic activities of the communities
  • Availability of the workforce
  • Distance between on RSS to another not to exceed 100 kilometres the RSSs
  • Development projects underway/planned
  • Accessibility and availability of land
  • Environmental impact
  • Proximity to border crossing, weighbridges and police control points
  • Willingness of host community to participate in the project
  • Availability of the finances
  • Sustainability

Selon l’étude, des 67 stations latérales de route sélectionnées comme priorité dans six (06) Etats membres sur 141 identifiés, plus de 40 d’entre eux sont pour des grippages. Ils ont un bon taux interne de rendement et peuvent être exécutés par le secteur privé ou par le cadre privé public de l’association (PPA).

Why RoadSide Stations along the Northern Corridor?

Proposed Large Roadside Station model

Proposed Large Roadside Station model

 

Le couloir du nord forme l’épine dorsale du système de transport qui lie les Etats membres signataires du Burundi, du République démocratique du Congo, du Kenya, du Rwanda, du Soudan du sud et de l’Ouganda au port de Mombasa. C’est l’itinéraire commercial le plus important parmi les cinq couloirs principaux indiqués par l’EAC comme critique à son ordre du jour de développement.

C’est un fait que le couloir a de hauts utilitaires du trafic véhicules passagers particulièrement et de fond lourds déplaçant des marchandises et des personnes à travers la région. Le couloir au cours des années a eu les plus hauts cas des accidents de la route, plus dont peut être attribué aux camions lourds et aux autobus. La sécurité sur ce couloir a été un souci pour beaucoup de dépositaires. Les conducteurs de fond relèvent beaucoup de défis : longues heures de travail qui mène pour se fatiguer, perte de concentration et santé pauvre qui sont les contribuants importants aux accidents. En plus, le couloir manque des équipements requis pour s’assurer que les conducteurs de fond prennent sans risque les pauses.

Le programme de RSS vient pour augmenter la sécurité et santé de route le long du couloir du nord utilisant le RSS comme plate-forme de lancement. D’autres avantages incluent le développement et les revenus produits socio-économiques pour les communautés environnantes.

Les équipements qui attirent investissement en bord de la route poste

Les fonctions principales du RSS incluront fournir les cours se garantes sûres pour des véhicules de transit aussi bien que des équipements de repos, des restaurants, des centres d’information et des débouchés pour des agréments requis par des équipages de camion, des passagers de fond et les communautés locales.

Le Kenya a déjà avancé et a commencé à installer un cadre pour l’investissement dans le RSS. En effet un groupe de travail établi par le ministère du transport et de l’infrastructure propose que le gouvernement devrait s’embarquer sur le marketing et se développer deux du pilote (de 02) RSS à savoir ; Sultan Hamud et Salgaa qui agiront en tant que modèles pour le déroulement du programme sur le réseau entier de couloir.

En tant qu’une illustration, selon l’étude, parce que pilotes deux (02) Large RSS sélectionné au Kenya ; Sultan Hamud et Salgaa, ont un potentiel financier privé élevé. Ceci signifie que le RSS est totalement faisable d’une perspective financière et des considérations privées publiques de l’association (PPA) : globalement financièrement faisable et bancable, et a pu donc être d’intérêt aux investisseurs privés.

 

Sultan Hamud RSS

On propose Sultan Hamud pour être développé comme grand RSS. Le groupe de travail par le ministère des terres, du logement et du règlement urbain a identifié la terre en Sultan Hamud qui appartient à l’autorité élevée de manières du Kenya (KeNHA). La parcelle est actuellement employée pour stocker le matériau de construction et l’équipement qui seront bientôt enlevés. L’autorité élevée de manières du Kenya (KeNHA) a exprimé la bonne volonté de louer la terre au transport et à l’autorité de sûreté nationaux (NTSA), pour la construction du RSS.

La terre est dans la ville et 200 mètres de la route qui garantit la facilité de l’accès pour arroser et actionner. Il y a également un sous hôpital régional près du site où des fonctions de centre de bien-être pourraient être fournies.

Salgaa RSS

Salgaa is being proposed to be developed also as a Large RSS. The land is still in the process of identification. Discussions are under way with Nakuru County Government to donate some of the land set aside for the construction of the RSS.

The RSS study came up with Financial and economic viability indicators for all RSS sites along the Corridor. These Indicators were meant to guide decisions on attracting private sector interest and as a basis to show the future economic potential and incentives for investors.

For implementation, it is recommended that:

  • The Government acquire land at the identified sites to facilitate the Prospective Developers.
  • To facilitate further detailed financial evaluation of the RSS and due diligence for the concessioning and development of the sites.

Salgaa and Sultan Hamud RSS are to be developed as pilot Road Side Stations. Since land is readily available in Sultan Hamud, this RSS will be presented as a model for investment opportunity during the investor’s conference to be held on 28th April 2015, at KICC, Nairobi.

Sultan Hamud is strategically located for truck and long distance buses stop, hence an ideal resting place for most truck drivers on transit from and to Mombasa Port. Sultan Hamud RSS will have sufficient parking spaces for trucks and buses as the land identified is large enough to accommodate a large RSS Design. The Sultan Hamud RSS will have emergency response and wellness facilities to cater for the long distance drivers and effectively respond to accidents.

Regulatory and Legal Framework for RSS

The RSS will be supported by appropriate legislation as well as health and safety interventions. As proposed by NTSA, the RSSs will be operated through a concession.

The Government of Kenya, through the Ministry of Transport and Infrastructure, has authorized NTSA as the Concessioning Authority, to facilitate the establishment of the Road Side Stations, their operation and maintenance through a concession on Build, Operate and Transfer (BOT) basis for a concession period of 20 years. In simple terms, Land and RSS Sites will be provided by the Government to avoid speculation.

The Financing model should also include the formation of an Institution to manage the revenues generated by the RSS.

With the aim of facilitating and providing timely and accurate information on concession and land matters, the Government will set up a Steering Committee as one-stop centre, which will be constituted as follows;

  • Ministry of Transport and Infrastructure
  • Ministry of Land, Housing and Urban development
  • Public Private Partnership (PPP) Unit
  • Kenya High Ways Authority (KeNHA)
  • National Transport and Safety Authority (NTSA), and
  • Northern Corridor Transit and Transport Coordination Authority (NCTTCA)

Similar structure will be adopted in other Northern Corridor Member States.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *