Le lancement du Groupe de travail de Stations d’Arrêt et de Repos en Ouganda



Le lancement du Groupe de travail de Stations d’Arrêt et de Repos en Ouganda

La mise en oeuvre des Stations d’Arrêt et de Repos le long du Corridor Nord requiert la participation des institutions pluridisciplinaires des secteurs public et privé. Par conséquent, tel que recommandé par la Conférence des Investisseurs, un groupe de travail composé d’organismes impliqués dans l’exécution du projet dans chaque Etat membre du Corridor Nord, doit être mis en place pour conduire le procédé de mise en oeuvre de projet.

Au Kenya le groupe de travail est en place depuis un an. Il travaille actuellement sur les directives pour l’investissement dans le RSS au Kenya. Au cours de sa réunion du Comité Technique des  programmes Promotion des Investissement du Secteur Privé  et  Développement et Gestion des Infrastructures qui a eu lieu à Kampla  du 25-29 avril 2016, ACTTCN en collaboration avec le Gouvernement de l’Ouganda, a   procédé au lancement  du groupe de travail RSS de l’Ouganda .

Uganda RSS Task Force Members for web

Au cours du lancement le Secrétaire Exécutif de l’ACTTCN  a présenté en bref le fond du projet  RSS,  ses avantages et les équipements qu’il fournira le long du Corridor. Il a souligné que  RSS est l’une des initiatives principales pour transformer le Corridor Nord en un corridor de transport intelligent. Il a réitéré l’engagement pris par les Etats membres d’inclure les RSS dans toutes les conceptions des routes en tant qu’élément des services d’infrastructure de transport. Il a finalement poussé tous les Etats membres à la voie rapide la formation des groupes de travail dans leurs pays respectifs pour l’exécution de vitesse du programme.

L’invité de la réunion de l’honneur, au nom du secrétaire permanent du ministère de l’Ouganda des travaux et du transport, directeur de transport a remercié le secrétariat permanent de sa collaboration avec des associés de développement et de lancer le programme de RSS. Il a mis en gage l’appui total et l’engagement du gouvernement de l’Ouganda pour mettre en application le RSS et pour l’incorporer également dans le projet d’infrastructure de transport. Il a alors présenté les membres du groupe de travail et a commissionné l’équipe être à l’avant-garde l’exécution du projet de RSS en Ouganda. Il a remis aux membres du groupe de travail les compétences spécifiant leur mandat et les a invitées pour fonctionner étroitement avec le secrétariat de NCTTCA dans l’exécution du projet. En conclusion, il a présenté le Conseil national de sécurité routière sous le ministère des travaux et du transport en tant que coordonnateur du programme de RSS en Ouganda.

Les délégués de la réunion accompagnés des membres de groupe de travail de l’Ouganda RSS ont entrepris une visite empirique d’une du site proposé de RSS chez Lukaya, des 100 kilomètres de Kampala. Tout en voyageant le site de Lukaya l’équipe a également visité le pont à bascule et les privés troquent la cour se garante. On l’a noté que le site pour le RSS n’a pas été fixé par l’Ouganda. On lui a recommandé que l’emplacement final devrait être localisé une distance du pont à bascule et du centre de la ville afin d’éviter la congestion.

Pour plus de détails sur le RSS en Ouganda, entrez en contact svp :

  1. Ronald AMANYIRE, secrétaire, Conseil national de sécurité routière, ministère des travaux et transport, boîte 7174, Kampala, téléphone de P O : +256 772 904543, email : href=  » mailto:amronaldo77@gmail.com  » de amronaldo77@gmail.com or
  2. Edward KIZITO, haut agent de sécurité, ministère des travaux et transport, boîte 7174, Kampala, téléphone de P O : +256 752833618, email : href=  » mailto:kizito2000@hotmail.com  » de kizito2000@hotmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *